A la découverte de Porto- Je Suis ce que Je Suis-libre
Porto,  Viens, je t'emmène en voyage

A la découverte de la ville de Porto

Je vous emmène à la découverte de la ville de Porto et vous délivre mes coups de cœur !

Pourquoi se rendre à Porto ?

J’avoue qu’il m’a fallu quelques heures pour m’imprégner de l’atmosphère de Porto et pour avoir le plan de la ville en tête. Mais après, cela n’a été que du bonheur ! Porto c’est une ambiance latine posée, la sympathie des habitants, la douceur du climat, la beauté de ses curiosités architecturales et de son quartier historique chaleureux, le Douro et l’Océan qui draine une très belle énergie. Porto c’est aussi une ville animée avec ses nombreux bars, son ancien tramway, ses délicieuses spécialités culinaires, sans oublier les Pasteis de Nata et …le Porto !

Que faire à Porto ? Que voir à Porto ?

Porto, charmante ville côtière qui a donné son nom au Portugal, est située à l’embouchure du Fleuve Le Douro et est la porte d’entrée de la région du Nord du Pays. Afin de ne pas être frustré et courir, je vous conseille d’y rester minimum trois jours ! Deux jours c’est trop peu et je dirais que quatre c’est l’idéal car cela vous permet de découvrir la Vallée du Douro

Porto centre Je suis ce que je suis-libre
Découverte de Porto
© Catherine Pizzol

Partons à la découverte de Porto

Premièrement, munissez-vous d’un plan de la ville. On gagne toujours du temps lorsque l’on peut se situer et se diriger dans une ville 🙂 Sans oublier de porter des chaussures confortables car à Porto…On marche beaucoup!

Centre ville et centre historique de PORTO

Cœur de la ville

La Avenida dos Aliados et la Plaça de Liberdade, au cœur de Porto, offrent un magnifique ensemble architectural. Au bout de la Plaça de Liberdade et dans la rue Rua dos Clerigos qui remonte, se dresse L’Eglise dos Clérigos, et sa Torre dos Clérigos, la tour la plus haute du Portugal (76 mètres de haut). Si vos mollets sont en forme et prêts à gravir les plus de 200 marches, au sommet, vous aurez droit à une vue panoramique sur Porto. Juste à côté, est installé le Centro Português de Fotografia, anciennement tribunal et prison. Ensuite, continuez à explorer les rues du quartier et poussez les portes de…

La librairie Lello et Irmão

Faites un détour à la librairie Lello et Irmão, considérée comme la plus belle d’Europe. Ce lieu, aurait servi d’inspiration à J.K Rowling, pour l’écriture d’Harry Potter. Plus d’informations sur la librairie ICI

Centre historique de Porto

Même si vous ne prenez pas le train, entrez dans le hall de la gare de São Bento pour admirer les murs de la salle des Pas Perdus recouverts d’Azulejos. Les immenses fresques retracent des scènes de la vie traditionnelle dans le nord du Portugal. (Situé près de la Praça de Liberdade).

A la découverte de la ville de Porto Gare São Bento de Porto Je suis ce que je suis-libre
La gare São Bento © Catherine Pizzol

Avant  de vous perdre dans les ruelles et descendre les vieux escaliers du centre historique de Porto, une pause s’impose pour découvrir l’incontournable Cathédrale Sé do Porto, construite sur la partie la plus haute de la ville. Lorsque vous êtes à l’intérieur, il est possible de visiter le cloître. Depuis la petite place de la Cathédrale, vous avez une vue superbe sur la ville et sur le Douro et le cri des mouettes n’est jamais loin.

A la découverte de la ville de Porto Cathédrale Sé Porto - Je suis ce que je suis-libre
Cathédrale Sé Porto © Catherine Pizzol
A la découverte de la ville de Porto Escaliers quartier historique Porto  Je Suis ce que Je Suis-libre
Escaliers quartier historique Porto
© Catherine Pizzol
Quartier de la Ribeira

Nous voici dans le cœur du centre historique de Porto, classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, l’endroit le plus typique de la ville avec ses petites maisons et ruelles en pavés et pentues. Prenez le temps de vous imprégner de cette atmosphère où le temps semble s’être arrêté, où le linge pend aux fenêtres et…c’est joli. Ca descend jusqu’au quai de Ribeira, le long du Douro.

A la découverte de la ville de Porto Quai de Ribeira Porto  © Je Suis ce que Je Suis-libre
Quai Ribeira Porto © Catherine Pizzol

D’ici, on admire les jolies façades anciennes et colorées du quai de Ribeira, ensuite on s’installe en terrasse pour vivre cette ambiance particulière tout en admirant le pont Dom Luis I et le monastère de Serra do Pilar situé sur l’autre rive du Douro. En face, Vila Nova de Gaia avec ses caves de Porto sans oublier les Rabelos, ces bateaux qui emmènent les touristes à la découverte des 6 ponts. Le Rabelo servait autrefois à transporter les barriques de vin de Porto. Dans le quartier, vous avez le choix entre de nombreux restaurants et bars à des prix très raisonnables et on y mange bien. Bon c’est assez touristique…Je n’irais pas en haute saison ! N’oubliez pas la visite du Palácio da Bolsa, un des plus beaux monuments de Porto, situé non loin de là. Quant à l’Eglise São Francisco, elle vous émerveillera avec ses boiseries sculptées recouvertes de feuilles d’or (technique Talhas Douradas).

Le Pont Dom Luis I

On ne voit que lui, le Pont Dom Luis I, l’œuvre en fer d’un élève de Gustave Eiffel, dont l’arche d’acier est considérée comme l’une des plus grandes au monde. Le pont comporte 2 niveaux. Celui du bas est réservé aux voitures mais on peut y accéder à pied aussi et le pont supérieur est réservé aux piétons et à la ligne de métro. Il faut vraiment admirer la vue imprenable depuis le pont supérieur !

Vila Nova de Gaia

Ce pont nous mène de l’autre côté du Douro, à Vila Nova de Gaia où siège le monastère de Serra do Pilar et où le long des berges, se succèdent les fameuses caves de vin de Porto. Après, une belle balade à pied le long de la rive Sud du Douro où sont amarrés quelques Rabelos, laissez-vous tenter par une dégustation (toujours  avec modération) de Porto Tawny, Ruby ou Blanc. Ici vous avez l’embarras du choix et aussi la possibilité de visiter des caves.

A la découverte de la ville de Porto Dégustation Porto © Je Suis ce que Je suis-libre
Dégustation de Porto © Catherine Pizzol

Je n’ai pas été tentée, car trop touristique à mon goût, mais il est possible de réaliser une mini croisière de 50 minutes en Rabelo où vous passerez sous les 6 ponts de Porto. Autre choix, si vous avez du temps et désirez découvrir la Vallée du Douro, optez pour une croisière d’une journée à bord d’un des nombreux bateaux. 

A la découverte de la ville de Porto Bateau Rabelos Porto - Je Suis ce que Je Suis-libre
Bateau Rabelo Porto © Catherine Pizzol
Un petit tour en Tramway à Porto

A faire vraiment, c’est très sympa ! C’est à la station Infante que vous montez à bord du tramway (datant de 1872) de la ligne 1 qui relie la Ribeira au Jardim do Passeio Allegre, dans le quartier de Foz. Le ticket s’achète au chauffeur et c’est parti pour un trajet de 5 km d’une durée de 20 minutes le long du Douro. Au terminus, dirigez-vous vers l’Océan et continuez jusqu’à la Fortaleza de São João da Foz.

Rua de Santa Catarina, le quartier commerçant du centre de Porto

La Rua de Santa Catarina, longue rue en grande partie piétonne, est la plus commerçante du centre de Porto et existerait depuis 1662. C’est ici que j’ai choisi de loger et je ne l’ai pas regretté car l’établissement est situé dans une partie très calme de la rue !

A la découverte de la ville de Porto  Santa Catarina Porto  - Je Suis ce que Je Suis-libre
Capella Santa Catarina Porto
© Catherine Pizzol

La Rua de Santa Catarina, on s’y balade, en journée et en soirée…Il y a toujours de la vie. Si vous souhaitez faire du shopping, c’est ici ! De nombreuses enseignes de magasins de vêtements et de chaussures ainsi que le centre commercial Santa Catarina, à la très belle façade, s’y sont implantés. On y trouve également des restaurants, bars, bars à tapas et la Fabrica da Nata. Parmi les incontournables, le Café Majestic (café historique à l’architecture art nouveau), le Grand  Hôtel de Porto (un des hôtels les plus prestigieux de la ville) et la Capella Santa Catarina (de Almas). Eglise dont la façade est recouverte d’un peu moins de 16 000 azulejos qui représentent les différentes étapes de la vie de Saint François d’Assise

En bas de rue, l’Église Saint-Ildefonse est superbe aussi. Le Mercado do Bolhão, le marché le plus emblématique de la ville de Porto, est situé dans cette rue mais je n’y suis pas allée car il était en restauration lors de mon séjour.

Porto côté plage – Praia da Madalena
Plage da Madalena Porto - Je Suis ce que Je Suis-libre
Praia da Madalena Porto © Catherine Pizzol

J’avais besoin de passer un après-midi près de l’Océan. Pour cela j’ai pris le bus 906 à Ribeira pour me rendre à Praia da Madalena.  Après un trajet d’un peu plus de 30 minutes, me voici dans un environnement différent et très énergisant. Un ciel bleu, un petit vent doux en ce mois d’hiver…Que ça fait du bien ! Hors saison, on y croise des marcheurs et joggeurs sur cette belle promenade balisée d’un peu plus de 10 km.  Ensuite une pause bien méritée pour déguster un bon plat en terrasse face à la mer dans un des 2-3 restaurants situés sur la plage de sable. 

Que manger à Porto ?

Evidemment des produits de la mer !

Poulpe, fruits de mer, sardines et autres poissons dont le fameux bacalhau (morue séchée et salée) cuisiné de différentes façons. 

Pasteis de bacalhau

Le pasteis de bacalhau est un beignet de morue frit et composé de pomme de terre, de morue, oignon et persil. Très bon et nourrissant…Donc, un c’est vraiment suffisant. Idéal à l’apéro accompagné d’un verre de Porto.

A la découverte de la ville de Porto Bacalhau Porto  Je Suis ce que Je Suis-libre
Pasteis Bacalhau Porto © Catherine Pizzol

Petit conseil, faites un détour à la Casa Portuguesa do Pastel de Bacalhau, pour y déguster cette spécialité. Un très bel établissement où une charmante demoiselle les façonne devant vous et très bon accueil.

Soupe Caldo verde 

Le Caldo verde est la soupe typique du nord du pays, composée de chou vert, oignon, ail, pommes de terre et bouillon. Au moment de servir, on y ajoute du saucisson chorizo.

La fameuse Francesinha a moda do Porto
A la découverte de la ville de Porto La Francesinha Porto- Je Suis ce que Je Suis-libre
La francesinha Porto © Catherine Pizzol

Bon, ok pas très light mais il fallait que je goûte quand même cette francesinha,  plat typique originaire de la région de Porto ! Un croque-monsieur revisité et composé de steak de boeuf, mortadelle, saucisse fraîche et fumée et fromage. Le tout, recouvert d’une couche épaisse de fromage passé au four et touche finale, la sauce tomate chaude légèrement épicée. On peut demander la version avec l’œuf frit sur le dessus + frites ! Verdict : voilà…ça c’est fait 😉 En plus, je ne m’imaginais pas un tel mélange de viande et charcuterie…Moi qui n’en mange quasi jamais !

La Feijoada , le cassoulet portugais

Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir la Feijoada,…mais ce n’est que partie remise !

Pasteis de Nata

Par contre, j’ai mangé tous les jours des pasteis de nata, ce délicieux petit flan portugais ! Craquant, tiède et saupoudré de cannelle. Mais que c’est bon !!!! Ils sont délicieux à la Fabrica da nata. Vous pourrez y découvrir comment on les fabrique, en apprendre plus sur l’histoire de ce dessert portugais et …bien entendu…en manger !!

A la découverte de la ville de Porto de Nata Porto  Je Suis ce que Je Suis-libre
Pasteis de Nata Porto © Catherine Pizzol

Que boire à Porto ?

Dois-je vraiment le spécifier ? 😉 Un séjour à Porto est l’occasion de découvrir les nombreuses marques et différents types de Porto, ce doux vin cuit, de la région du Douro.

La Super Bock, bière portugaise fondée à Porto en 1927, est la bière la plus populaire du Portugal.

Où sortir à Porto ?

Lorsque je visite les villes, je marche beaucoup et donc, je ne fais pas la tournée des bars ou discothèques la nuit 😉

J’ai apprécié le quartier de la Baixa avec ses nombreux bars, aux ambiances différentes, situés rua de Candido dos Reis et Galeria da Paris non loin de L’Eglise dos Clérigos

Où ai-je logé à Porto ?

Si j’y retourne, je logerai au même endroit, The White Box House Porto, Rua de Santa Catarina. Etablissement situé dans la partie calme de la rue piétonne. Chambres très confortables, très belle décoration, propre, un petit déjeuner varié et très bon et un super accueil. De plus, la station de métro est proche.

Comment se déplacer à Porto ?

A pied ! Franchement si vous aimez marcher, découvrez la ville de cette façon. On peut louer un vélo aussi…Mais Porto, c’est tout, sauf plat 😉

Si vous souhaitez emprunter les transports en commun pour parcourir de plus longues distances ou lorsque vous serez fatigué, il faut alors acheter la carte Andante. Moins de 1 euro à l’achat, la carte est à recharger, soit par aller simple, par 10 trajets ou forfait journalier pour les bus, métro et trains. La carte Andante Tour permet de se déplacer dans tout Porto, de manière illimitée et sans tenir compte des zones. Carte de 24h (7€) ou 72h (15€) et non rechargeable. Tarif 2020.

Où s’en procurer ? A l’aéroport, dans les boutiques Andante, à la gare, office du tourisme,…

Comment se rendre de l’aéroport au centre de Porto ?

  • Métro : la ligne E du métro (couleur violette) relie l’aéroport à la station Estádio do Dragão : 40 minutes.
  • Taxi : +/- 25 euros (tarif 2020) 20 minutes en circulation fluide.
  • Bus : selon la ligne, entre 30 et 50 minutes.

Si vous décidez de vous rendre à Porto, prenez le temps de découvrir cette ville sans courir afin de vous imprégner de son atmosphère particulière et si agréable. Osez vous “perdre” dans cette charmante ville pour aller à la rencontre de ses jolies façades, églises, ruelles et bien entendu, de sa population si souriante.

Je vous propose de vous emmener en balade à Porto à travers cette VIDEO

Vers mon article sur l’Île de La Réunion

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish