Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
La République dominicaine authentique,  Viens, je t'emmène en voyage

Punta Rucia, la perle du Nord-Ouest de République dominicaine

Il y a des lieux que l’on ne souhaiterait pas voir se développer afin qu’ils gardent leur authenticité, leur pureté et Punta Rucia, en République dominicaine, en fait partie.

Située dans le Nord-Ouest de la République dominicaine, à 67 km à l’Est de Montecristi et à 80 km à l’Ouest de Puerto Plata, Punta Rucia est une destination qui se mérite car la route pour y accéder n’est pas facile. Le moyen de locomotion le plus simple pour s’y rendre est la voiture car il y a très peu de guaguas qui vont jusque Punta Rucia.

En route pour Punta Rucia

Accompagnée de deux amies, je suis partie de Monte Cristi où nous avions séjourné presque 2 jours.

Au croisement de route à Villa Elisa , nous descendons de la guagua (mini bus) qui elle, continue vers Santiago. Il est +/- 13h30 et je demande au colmado (épicerie locale) du coin à quelle heure passe la prochaine guagua qui va à Punta Rucia…A partir de cet instant nous avons eu droit à tous les scénarios !

On me répond « Il n’y a qu’une seule guagua par jour et elle est passée il n’y a pas longtemps ». Une autre personne : « Non, elle n’est pas encore passée mais normalement c’est vers 13h » ou «Elle est passée ce matin », autre version pour essayer de nous refiler une course en taxi « Il n’y a plus de guagua pour Punta Rucia ». Mais nous avions repéré une personne assise qui attendait en direction de Punta Rucia. Donc, il y en avait bien une et elle n’était pas passée ! Après 45 minutes, la guagua est arrivée avec, oui, du retard car des travaux étaient en cours sur la route venant de Santiago. Mais en résumé, il n’y a qu’une seule guagua qui relie Villa Elisa à Punta Rucia et c’est vers 13h. On peut dire que nous avons été chanceuses…L’aventure c’est l’aventure !

camino hacia Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
En chemin vers Punta Rucia République dominicaine

Un trajet en guagua très dépaysant vers Punta Rucia

La route est un chemin de terre pour les ¾ du parcours et il vaut mieux avoir une voiture haute ou un 4X4 car pas mal de trous et de bosses ! Mais c’est tellement typique comme voyage car on traverse de tout petits hameaux aux anciennes maisons de bois, où les vaches se baladent librement. Ici, peu de palmiers mais de belles prairies, des cultures de tabac et des collines. Très dépaysant !

Nous voici arrivées au village ! Une unique route de terre traverse Punta Rucia et son mini « centre ». Ce coin du bout du monde compte deux ou trois bars et colmados et la plage…Un paradis !

Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
Punta Rucia République dominicaine

Où loger à Punta Rucia

Nous avons logé à l’hôtel Corales, à 3 min à pied du centre et situé entre la plage principale et la merveilleuse plage Ensenada. On traverse la rue, une prairie et on y est ! On me l’avait recommandé et vraiment, rapport qualité-prix, c’est super. Le petit-déjeuner est très bon et copieux et, sous réservation, on peut y manger le soir le plat frais maison proposé pour un prix très démocratique .

Après avoir posé nos sacs à dos dans la chambre et pris une bonne douche, nous sommes parties en balade vers la plage pour découvrir ce village de pêcheurs aux 300 habitants.

Nous voici les pieds dans l’eau à marcher le long d’une superbe plage en direction des lancheros (pilotes de barque) présents afin de réserver une barque pour nous rendre à Cayo Arena le lendemain. Une fin de journée cool et en cadeau un magnifique coucher de soleil.

Coucher de soleil Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
Coucher de soleil Punta Rucia République dominicaine

Que faire à Punta Rucia

Se reposer et se baigner mais pas que…

Cayo Arena

C’est depuis la plage du village que partent les barques et petits catamarans vers Cayo Arena, un petit îlot coralien de sable blanc situé à 20 min. Nous avons opté pour une barque et avons payé 700 pesos chacune (piscine naturelle et mangroves comprises). Ici, l’eau est incroyablement transparente, du départ jusqu’à Cayo Arena, une limpidité exceptionnelle permet de voir les fonds.

Piscine Naturelle Punta Rucia

Une première halte pour se baigner dans une piscine naturelle où l’on a pied au milieu de la mer. Après 10-15 min, c’est reparti et cette fois, cap sur l’îlot coralien!

Cayo Arena Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzoll
Cayo Arena Punta Rucia République dominicaine

Cayo Arena Punta Rucia

On peut dire que c’est vraiment petit et il vaut mieux faire cette excursion de bonne heure afin d’être plus tranquille. Ici pas de bar, ni de resto et c’est tant mieux ! Tout le monde à l’eau ou en mode bain de soleil, mais ce serait dommage de ne pas profiter de cette aquarium naturel ! On peut marcher des mètres dans cette eau peu profonde et cristalline aux reflets « vert turquoise ». N’hésitez pas à mettre la tête sous l’eau et de faire un peu de snorkeling car c’est rempli de poissons colorés près de la barrière de corail. Masque et tuba vous sont prêtés par votre lanchero sous simple demande.

Cayo Arena Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
Cayo Arena Punta Rucia République dominicaine

Exploration des mangroves Punta Rucia

Au retour, nous passons dans une zone de mangroves. Sympa car dans les étroits «canaux» on prend le temps d’observer et écouter toute cette vie et puis, la barque prend de la vitesse pour traverser un plan d’eau au milieu des mangroves…Le lanchero s’en donne à cœur joie et les passagers aussi !

Cette escapade, que je conseille vivement, dure au total +/- 3h et c’est suffisant.

Playa Ensenada Punta Rucia

Playa Ensenada Punta Rucia République dominicaine - Blog Je suis ce que je suis-libre © Catherine Pizzol
Playa Ensenada Punta Rucia République dominicaine

La carte postale par excellence ! Playa Ensenada est la continuité de la plage principale. C’est une piscine naturelle à l’eau chaude et turquoise.

A l’extrémité de la plage, ça s’anime avec les familles dominicaines qui se retrouvent ici surtout en fin de semaine. D’un côté du chemin, une succession de petits restaurants où sont les cuisines et de l’autre côté, tables et chaises pour manger et boire face à la mer. Poissons, poulets, poulpes, lambi (en saison), …On a le choix !

A voir aussi à Punta Rucia

Le sanctuaire de mammifères marins d’Estero Hondo

Zone protégée où l’on retrouve un grand nombre d’espèces de mangroves, d’oiseaux, de mammifères,… Mais la lagune est surtout un refuge pour les lamantins (manatíes) même si selon des dires, il n’y en aurait plus beaucoup. Par manque de temps, nous n’y sommes pas allées mais ce n’est que partie remise. 

Les soirées à Punta Rucia

Il ne faut pas venir ici pour des nuits animées ! A Punta Rucia c’est très calme le soir… J’adore danser et malgré tout, nous avons trouvé un bar en bord de plage où des locaux (une majorité d’hommes) se retrouvent ici pour une partie de billard ou de domino autour d’un rhum ou d’une bière avec en fond, de la Bachata. Nous avons dansé et bien rigolé…La Vie est belle !

Combien de jours pour découvrir Punta Rucia

On vient ici principalement pour la beauté des plages, la tranquillité, le dépaysement et la gentillesse des gens. Cayo Arena est, selon moi, incontournable. Donc, deux jours sont suffisants mais je me serais bien posée un ou deux jours de plus…Juste pour encore nager et me fondre à la population…J’aime ça !

C’est déjà le moment de reprendre la route vers Puerto Plata

9h30, nous montons dans la guagua privée de TONTON qui nous emmène à Villa Isabela avec en fond, du merengue typique ! TONTON est chauffeur depuis 40 ans, il adore son métier et ça se voit…Un vrai personnage !

Comme je l’ai écrit plus haut, ici il n’y a quasi pas de transport public. Deux choix s’offrent à vous pour quitter Punta Rucia : la guagua qui passe à 5h30 du matin et qui va vers Villa Elisa (pour se rendre vers Santiago ou Montecristi) OU réserver la guagua de TONTON pour repartir en direction de Villa Isabela – Mamey – Puerto Plata. Je vous communique son numéro sous simple demande.

Si comme moi, vous aimez l’aventure et être en contact avec la population locale, n’hésitez pas à vous déplacer en guagua pour découvrir la République dominicaine. En plus, les anecdotes ne manquent pas en choisissant ce genre de transport😊

 

Pour découvrir cette escapade en vidéo : Escapade à Monte Cristi et Punta Rucia

Pour lire mon séjour à Monte Cristi, c’est ICI

Autres articles sur la République dominicaine dans mon Carnet de Voyage

Page Facebook Ecoturismo Las Galeras Samaná

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish