Jatabacoa Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
La République dominicaine authentique,  Viens, je t'emmène en voyage

Jarabacoa : destination phare de l’écotourisme en République dominicaine

Si vous aimez la nature et l’écotourisme, bienvenus à Jarabacoa, la ville du printemps éternel !  Les amateurs de sport en plein air sont ici au paradis : rafting, canyoning, descente en rappel, trekking, VTT, équitation et parapente…Vous avez le choix !

 

Un jardin d’ Eden

Située à 529 mètres d’altitude au cœur de la Cordillère Centrale, la ville de Jarabacoa se niche dans la vallée de La Vega. Un cadeau pour les yeux : des paysages de dégradés de vert, des montagnes, des collines, des plantations de café ,des forêts de pin,…

Mais pas que…

Ici de nombreux fleuves sillonnent la vallée, dont le Río Yaque del Norte, le plus long de République dominicaine. On peut y découvrir quelques magnifiques cascades également.

Savez-vous que signifie Jarabacoa en taïno ?

 «Terre des sources d’eau»…On peut dire qu’elle n’a pas volé son nom !

Le centre de Jarabacoa n’est pas grand et c’est là que j’ai logé, à l’hôtel « Brisas del Yaque II ». Très bien et prix très correct. Pour le petit déjeuner, je me suis rendue quelques rues plus loin, au Café Colao Calle Hermanas Mirabal, savourer une assiette de Mangú…Un délice bien nourrissant pour commencer la journée ! L’endroit est coloré et très bien décoré.

Vous pouvez opter aussi pour un hôtel en bord de rivière, éloigné du centre, comme Le Jarabacoa River Club, dans un écolodge ou même louer une maison dans les hauteurs !

desayuno Mangú dominicano Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
desayuno Mangú dominicano

Comment se rendre à Jarabacoa ?

En bus et guagua ou en voiture mais sur place, le plus facile est de se déplacer en voiture. Vous pouvez toujours en louer une juste pour la durée de votre séjour puis reprendre le bus pour continuer votre trip. 

Que faire à Jarabacoa ?

Je l’ai énuméré plus haut, ici c’est le paradis des amoureux de nature et d’activités en plein air.

Je vous propose de prendre de la hauteur et ensuite de descendre à la découverte de quelques chutes d’eau spectaculaires.

Parapente à Jarabacoa

Parapente Jarabacoa  ©   Blog Je Suis ce que Je Suis-libre
Parapente Jarabacoa

On commence par découvrir la zone de Jarabacoa vue du ciel

Les agences locales  proposent un vol en parapente et franchement, ça vaut la peine. J’ai adoré…J’avais déjà essayé le saut en parachute mais jamais du parapente. Les instructeurs/accompagnateurs sont très sympas et vous mettent en confiance directement. On grimpe dans un 4X4 pour crapahuter jusqu’en haut d’une colline.

Pour s’élancer, il faut courir quelque mètres et hop ! On s’envole…On devient un oiseau l’espace d’un moment avec une magnifique sensation de liberté !

L’agence que j’ai choisie : Parapente Jarabacoa

En restant dans les hauteurs, à 6 kilomètres au sud du centre , rendez-vous au Jamaca de dios, un restaurant ( assez cher) qui offre un splendide panorama sur la vallée et les montagnes. On peut juste boire un verre en terrasse aussi et profiter de la vue. Pour y accéder, il faut franchir un contrôle de sécurité et présenter sa carte d’identité. Possibilité de loger dans un des appartements au complexe Jamaca de dios.

A la découverte des cascades

Prévoir de l’eau en suffisance et de quoi grignoter car pas d’infrastructure et très important…N’y laissez aucun déchet ! Respectons notre environnement.

Salto Baiguate 

Cette cascade de 25 m de hauteur porte le nom du fleuve qui la forme : le fleuve Baiguate.

Salto Baiguate Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Salto Baiguate Jarabacoa

Il faut emprunter, pendant 10-15 minutes, un petit sentier très accessible et aménagé avec de larges escaliers. Le Salto Baiguate est lové dans un splendide canyon et à sa chute, il forme une piscine naturelle.

C’est reconnu, être près de cascades est bénéfique au corps et à l’esprit et on profite des bienfaits des ions négatifs. J’y ai vu de grands et splendides papillons ainsi qu’au Salto Jimenoa 1.

Deux chutes d’eau situées à 500 m de distance l’une de l’autre.

Salto Jimenoa 1

Salto Jimenoa 1 Jarabacoa Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Salto Jimenoa 1 Jarabacoa

L’entrée du site, où vous pouvez laisser votre voiture, est située à 20 minutes, en voiture, du centre de Jarabacoa. Je vous déconseille d’emprunter ce sentier par temps humide, pluvieux car très glissant…Ou alors, soyez très prudent ! Il faut descendre une pente raide pendant 20-30 minutes. Vous êtes entourés d’arbres et d’une végétation magnifique…Quel bonheur ! Un peu avant d’arriver, on peut apercevoir la rivière et d’immenses pierres couleur « gris-vert », « aubergine claire »…Difficile de vraiment définir les couleurs avec précision mais que c’est beau! Ensuite, on atteint cette impressionnante chute d’eau et sa piscine naturelle. Quelle bonne énergie ! Une scène d’ouverture, du film Jurassic park, a été tournée ici.

Salto Jimenoa 2

Je n’ai pas eu le temps de m’y rendre mais c’est à faire si votre planning vous le permet. C’est la plus touristique avec accès facile et vous empruntez des passerelles en bois.

Jacuzzi natural

Une petite perle, un écrin de nature caché et c’est tant mieux …Le sentier commence derrière une petite maison. A vous de le trouver…Certains lieux doivent se mériter 😊

 

Jacuzzi natural Jarabacoa  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre ©  Catherine Pizzol
Jacuzzi natural Jarabacoa

J’ai réalisé cette escapade de deux jours avec des amis et, sauf pour le parapente, nous avons fonctionné en mode « freestyle » mais vous pouvez contacter des agences avec guides locaux qui vous accompagnent et vous organisent vos journées si vous préférez. Certains hôtels, situés le long de la rivière, organisent également des journées d’excursions.

Salto Baiguate, Salto Jimenoa 1 et Jacuzzi Natural en vidéo

 

Spécialité sucrée de la région de Jarabacoa : l’Arepa dulce de maíz dominicana

Si vous venez ou repartez par la route qui relie La Vega à Jarabacoa, vous passez par le village de Bayacanes. Cette localité est reconnue dans tout le pays pour ses délicieuses arepas dulces.

De petites échoppes se succèdent et vendent cette spécialité dominicaine sucrée à base de farine de maïs, de lait, lait de coco, cannelle, clou de girofle. On pourrait dire que c’est une polenta sucrée…Super bon ! Et le matin, elles sont toutes chaudes… Miam !

Que voir et que faire près de Jarabacoa ?

Ascension du Pico Duarte

Pour ceux et celles qui aiment la grimpette, c’est également l’occasion de vous aventurer pour l’ascension de la plus haute cime de l’île mais aussi des Caraïbes : le Pico Duarte (3 087 mètres). Cette randonnée demande une bonne condition physique et de l’endurance. Chaussures de marche et vêtements chauds sont vivement recommandés. Des excursions sont organisées depuis le village de La Ciénaga, situé à un peu moins de 30 km de Jarabacoa. Un parcours de 23 kilomètres et de 1977 mètres de dénivelé vous mènera  jusqu’au sommet du Pico Duarte.

Il est possible de faire un trek plus long de trois jours pour parcourir 43 kilomètres entre Constanza et le sommet de la montagne Pico Duarte. Cette échappée offre des vues magnifiques avec les forêts tropicales, les pins, et bien d’autres arbres.  

Constanza

A 46 kilomètres au sud de Jarabacoa, vous arrivez à Constanza, la ville la plus haute de la République dominicaine, située à 1200 mètres d’altitude. Cette charmante ville est surnommée la Suisse des Caraïbes mais aussi la Vallée enchantée. Ici, il fait plus frais, on y cultive beaucoup de légumes, et…Des fraises ! L’endroit idéal pour se reposer, se balader dans un très bel environnement et prendre un peu de fraîcheur !

 

Vous souhaitez découvrir d’autres endroits en République dominicaine ?

N’hésitez pas à lire mes articles 

 

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish