Ile de La Réunion,  Viens, je t'emmène en voyage

Evasion sur l’Île de la Réunion

Je comprends à présent pourquoi on la surnomme l’Île intense! Une concentration de paysages magnifiques et diversifiés, un brassage ethnique si enrichissant et une énergie très forte…voilà la magie de l’Île de la Réunion!

Cette destination faisait partie de ma liste de voyages à réaliser et le fait d’avoir connu et sympathisé avec un jeune réunionnais, en Erasmus en Belgique, m’a décidée. Cette belle âme, m’a donné l’envie de découvrir son île et de rencontrer sa famille !

Dans cet article, j’écris juste à propos des endroits visités car, par manque de temps et par choix, je n’ai pas exploré l’entièreté de ce bijou de l’archipel des Mascareignes de l’Océan Indien.

Je suis partie seule pour cette escapade réunionnaise mais je peux vous dire que ne l’ai jamais vraiment été ! C’est ça aussi, la magie des voyagesJe vous conseille fortement de louer une voiture pour découvrir l’Île.

Île de la Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Île de La Réunion © Catherine Pizzol

Je vous emmène en évasion sur l’Île de La Réunion 

L’Île de La Réunion, une incroyable diversité de paysages sur un petit territoire.

L’Île volcanique nous offre trois cirques (Mafate, Cilaos et Salazie), des montagnes, Le Piton de la Fournaise (son volcan actif ), Le Piton des Neiges (volcan éteint et point culminant de l’île), des rivières, cascades, plaines, forêts tropicales, l’Océan,… Je n’avais encore jamais vu une telle diversité de paysages et de couleurs réunis sur une si petite superficie…un jardin d’Eden !

Île de la Réunion : une population métissée unique!

La magie de La Réunion est ce mélange de cultures et de communautés différentes vivant en harmonie. En résulte, une richesse culturelle et gastronomique. Quel bonheur d’entendre parler créole et de voir ses beaux sourires.

La cuisine réunionnaise

On peut vraiment parlé ici de cuisine du monde vu les influences culinaires diverses (française, indienne, chinoise, malgache). Moi qui adore les épices…je me suis régalée durant ce voyage !

La base est le riz, le grain ( légumineuses), rougail ( préparation fraîche à base de piments, de légumes et parfois aussi de fruits) et un bon cari (plat mijoté à base de viande, volaille ou poisson avec tomates, oignons et différentes épices). Les achards (légumes coupés en fines lamelles ) et les brèdes ( plantes herbacées cuites) accompagnent souvent les plats.

On se laisse tenter également par de délicieux samoussas et des bouchons ( pâte cuite à la vapeur ou dans l’eau bouillante, farcie de viande ou poulet et d’autres d’ingrédients) en grignotage ou en apéro ! Et la liste est longue…il y a aussi les sautés de mines ( nouilles) mais j’arrêterai ici 😊

rougail saucisse Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Rougail saucisse © Catherine Pizzol

Un séjour sur l’île est l’occasion de s’offrir une cure de fruits…en tous cas, je me suis faite plaisir avec les petits ananas sucrés (ananas Victoria), les petites bananes, des mangues, des goyaviers,… Par contre, pas eu l’occasion de goûter les letchis(de décembre à fin janvier).

J’aime toujours goûter la bière nationale lors de mes voyages …ici c’est la DODO (La Bourbon). Aussi, me suis laissée tenter à savourer quelques rhums arrangés…à consommer toujours avec modération…mais très bon. 

Découverte du Nord de l’Île de La Réunion

J’ai opté pour un logement en chambre d’hôtes dans une ravissante maison située sur les hauteurs de Sainte-Marie proche de La Rivière-des-Pluies, à un peu plus de 10 km de Saint Denis. Mes hôtes m’ont accueillie merveilleusement bien.

Je me suis, bien entendu, baladée dans le centre de Saint-Denis, mais… un dimanche ! Vraiment pas le meilleur des jours mais c’était l’unique moment possible pour faire un saut dans la capitale. Le côté positif, pas de trafic ! Car sur l’île, le seul bémol pour moi aura été la circulation. Le centre est agréable et on y découvre la cathédrale, des pagodes chinoises, le temple Tamoul et une mosquée, un bel exemple de cohabitation.

En route vers le Nord de la côte Est (la côte au Vent), de Sainte-Marie à Bras-Panon

Vive la liberté, vive la voiture et en route pour Bras-Panon afin de visiter la Coopérative Pro Vanille et de rendre visite à la famille de mon ami réunionnais. Lui, par contre, à cette période, étudiait en France.

Un petit arrêt à la très jolie et apaisante Cascade Niagara à Sainte- Suzanne. Pour y accéder, on longe des plantations de cannes à sucre. Ensuite, direction vers l’authentique côte au Vent, moins touristique que la côte sous le Vent (côte Ouest).

Visite de la Coopérative Pro Vanille de Bras-Panon, coopérative des producteurs de vanille de l’Île de La Réunion
Vanille Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Vanille Bras-Panon © Catherine Pizzol

Très intéressante visite guidée qui vous montre la procédure de pollinisation artificielle (manuelle) de la fleur de vanille, car le seul insecte ( sorte de petite abeille ) capable de féconder la fleur n’est pas présent sur l’île. Ensuite toutes les étapes de transformation vous sont expliquées et sont accompagnées d’un parfum de vanille enivrant qui ne vous quitte pas.  Une boutique vous propose différents types de gousses, extraits, poudre de vanille ,…

Possibilité de visiter des plantations de vanille, notamment à Sainte-Suzanne et à Sainte-Rose.

Le bord de mer est très joli et sauvage…avec une très belle énergie ressentie. Mais attention, ici, interdiction de se baigner vu les attaques fréquentes de requins. De manière générale, les bains de mer ne sont pas recommandés sur l’île sauf dans quelques lagons de la Côte Ouest et à Saint Pierre mais il faut quand même rester vigilant et ne pas trop s’éloigner du rivage.

Vacoa Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Vacoa Île de La Réunion © Catherine Pizzol
A la découverte du Cirque de Mafate

Une belle randonnée inoubliable (même si mes mollets s’en souviennent encore) avec le papa et un des fils de ma famille d’adoption réunionnaise comme je les appelle maintenant. Tous deux…marathoniens….serais-je à la hauteur ou à la traîne? Car il faut savoir qu’à La Réunion…beaucoup mais beaucoup d’habitants courent…oui, mais courent en montagne, c’est hallucinant ! Car les dénivelés sont très importants sur de courtes distances. Habituée à la marche, j’ai par contre, très rarement l’occasion de marcher en montagne et donc, pas vraiment d’entraînement pour affronter cette randonnée qui m’avait été qualifiée de «facile»…Pour eux, je confirme, elle l’est😉 Au final, ai assuré vu que nous avons mis moins de temps que ce qui est annoncé ( 5h30 AR) au départ de la balade.

Nous sommes partis à 6h30 du matin de Bras-Panon car une heure de route en voiture nous attendait.Nous avons traversé le Cirque de Salazie, avec ses dégradés de vert, ses cascades et petits villages, pour rejoindre le point de départ au Col des Bœufs, quelle beauté!

Il faut savoir que pour accéder au Cirque de Mafate (le plus sauvage des cirques de La Réunion), il y a deux possibilités : à pied ou …en hélicoptère ! Mes deux accompagnateurs m’avaient suggéré la balade qui débute au parking du Col des Bœufs (où on laisse la voiture) jusque Marla mais il existe d’autres lieux de départ et itinéraires de randonnées pour explorer le Cirque.

Cirque de Mafate Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Cirque de Mafate © Catherine Pizzol

Je garde les détails de cette expérience magnifique pour moi mais si vous avez l’occasion…faites une balade dans Mafate. Les paysages et l’environnement resteront à vie en moi. Pour l’aller ça descend pas mal avec gros dénivelés et il ne faut donc, pas penser à ce qui vous attend au retour et ne pas vous retourner 😉 Nous avons fait l’aller-retour sur le même jour mais à Marla, possibilité de loger (mieux de réserver) au milieu de cette nature exceptionnelle…je vous le conseille vivement.

Survol de l’Île de La Réunion en ULM

La vie m’a fait un magnifique cadeau…Tout en parlant, de mon souhait de survoler une partie de l’île en ULM, avec le couple d’hôtes où je logeais à Sainte-Marie, voilà que le mari m’annonce qu’il est pilote et que si le temps le permettait le lendemain…il m’emmenait survoler TOUTE l’Île. Et bien, cela s’est réalisé !!! Bon, je n’étais pas très à l’aise les premières minutes car c’est vraiment très léger et petit comme appareil, on a l’impression de voler dans une boîte en carton 😊 Mon Dieu, quelle beauté et quelle chance de voir du ciel les Cirques, les 2 volcans, des cascades, les montagnes, les forêts et plaines, les coulées de lave, puis la côte !

Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Survol de l’Île de La Réunion © Catherine Pizzol
Direction le Sud de l’île de La Réunion
Terre Sainte, charmant et typique petit village de pêcheurs, à l’Est du centre de Saint-Pierre

Après une escapade express de 3 jours sur l’Île Maurice, direction Saint-Pierre. Ai longé toute la côte Ouest pour rejoindre Terre Sainte, charmant et paisible village de pêcheurs, séparé du centre-ville de Saint-Pierre par la rivière D’Abord. Je louais un petit studio avec terrasse, situé à deux pas de la mer…parfait !

Ici, une atmosphère différente et typique…me suis sentie directement bien. Le temps de déposer mes affaires et me doucher, c’est parti pour découvrir les environs à pied et me suis offerte un coucher de soleil exceptionnel face à l’Océan. En remontant vers mon logement, je cherchais un petit resto et voilà que je tombe sur une fête de quartier dans la rue derrière la mienne. Et bien, j’ai été invitée après 2 minutes de conversation et ai terminé la soirée en compagnie des locaux !

Terre Sainte Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Terre Sainte La Réunion © Catherine Pizzol
Le marché forain de Saint-Pierre…incontournable !

Tout le long du boulevard qui borde la plage, prenez le temps de découvrir le marché forain de Saint-Pierre le samedi matin. Impossible de ne rien acheter, mais les prix sont très raisonnables.

La ville de Saint-Pierre est vraiment très agréable et relativement calme avec son marché couvert, ses magasins et restaurants & bars. Mon ami réunionnais m’avait conseillé de séjourner là pour ma découverte du Sud et je le remercie car je me suis vraiment sentie bien.

La Fenêtre des Makes et visite du village créole d’Entre-Deux

C’est en compagnie d’une copine photographe (connaissance virtuelle jusque-là) que j’ai parcouru la route de montagne jusqu’au point de vue enchanteur de la Fenêtre des Makes, (au Sud-Ouest de l’Île) qui m’a fait verser quelques larmesmerci Marie pour ce moment de partage. Une  vue magnifique sur le Cirque de Cilaos et sur le Piton des Neiges. Il y a des endroits sur cette planète, où, et tu ne sais pas pourquoi, tu ressens une grande émotion.

Après cette charge énergétique et émotionnelle, en route vers le village créole d’Entre-Deux. J’ai vraiment bien aimé ce lieu calme avec ses cases créoles et où beaucoup d’artisans sont installés. De nombreuses balades possibles si vous avez du temps.

fenêtre des Makes Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Fenêtres des Makes © Catherine Pizzol
Escapade dans le Sud sauvage de l’Île de La Réunion

Le Sud de l’île m’a charmée car plus sauvage et authentique. Sur ma route vers les coulées de lave du Sud-Est, des plantations de canne à sucre, des palmiers et cette vue sur la mer m’ont accompagnée.

A Saint-Joseph, prendre la route vers la Cascade Langevin en longeant la rivière du même nom…là encore changement de décor…et très apaisant.

Un peu avant Saint-Philippe, un arrêt s’impose au site de Cap Méchant avec ses vacoas et ses falaises de laves noires formées par les différentes coulées qui ont rejoint l’océan. Contrairement à son nom pas très sympa, il s’agit d’un lieu de ressourcement où je me suis sentie bien.

Reprise de l’itinéraire vers le Sud-Est,

Le paysage change de plus en plus à mesure qu’on s’approche du  « territoire » du Grand Brûlé ( depuis la Pointe du Tremblet jusque Bois Blanc)…c’est à voir une fois dans sa vie. La route longeant le littoral, traverse littéralement les anciennes coulées de lave qui se jettent dans la mer. Prenez le temps de vous arrêter…c’est exceptionnel.

Coulées de laves Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Coulées de laves Ile de La Réunion © Catherine Pizzol

Poursuite vers la baie Anse des Cascades, très jolie avec ses cascades mais un peu trop de monde à mon goût.

Après quelques kilomètres, toujours vers le Nord, petite pause à Piton Sainte-Rose pour découvrir l’église rebaptisée Notre Dame-des-laves, épargnée lors de la coulée de lave de l’éruption du Piton de la Fournaise en 1977 qui détruisit la ville de Sainte-Rose. L’église “miraculée” est entourée de lave séchée.

De Saint-Pierre à Saint-Benoît par la route des Plaines avec un détour pour saluer le volcan

C’est la route des Plaines que j’ai choisi d’emprunter pour mon retour  matinal vers le Nord. Des paysages diversifiés et tellement beaux m’ont accompagnée, je n’ai pas regretté ce choix. Après avoir traversé Le Tampon, place à la Plaine des Cafres et ensuite direction la route du volcan car je ne pouvais quitter l’île sans le saluer. Plus je montais plus les nuages étaient de la partie mais j’avais envie d’y aller et d’arriver à cette Plaine des Sables.

Route du Volcan Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Route du volcan Île de La Réunion © Catherine Pizzol

Et bien j’y suis presque arrivée ! Après avoir traversé  la Plaine des Remparts avec sa végétation et ses vues étonnantes, la route assez étroite descend en lacet et un épais brouillard m’empêchait de bien distinguer la route et le bord de celle-ci ! Et pas moyen de faire demi-tour ! Donc, j’ai continué prudemment en me disant que j’étais peut-être un peu trop aventurière. Arrivée en bas, j’ai roulé 1 km dans le commencement du décor lunaire de La Plaine des Sables mais…sous les nuages …j’étais à moins de 4 km du Pas de Bellecombe qui offre un panorama avec vue sur le volcan mais j’ai préféré rebrousser chemin avant que la mauvaise météo ne m’empêche de repartir! Ca peut paraître stupide mais je me suis juste écoutée et ne le regrette pas.

Plaine des Sables Île de La Réunion Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Début de la Plaine des Sables Île de La Réunion © Catherine Pizzol

La  pluie ayant décidé de s’imposer ce matin-là, au lieu de descendre vers la forêt de Bébour, comme prévu, ai pris la direction de Bras-Panon, via Saint-Benoit. Après quelques achats au marché typique et un bon repas créole, je suis remontée vers Sainte-Marie pour saluer mes hôtes si gentils, avant de reprendre l’avion avec plein de beaux moments et de belles images gravés en tête à jamais.

l’Île de La Réunion est une très belle destination pour les amoureux de nature et de randonnées. L’idéal est de louer une voiture pour l’explorer et de ne pas loger au même endroit durant tout votre séjour.

Vers mon article sur l’Île Maurice

Vers mon article sur une autre île…La République dominicaine

DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish