Découverte de l'Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Île Maurice,  Viens, je t'emmène en voyage

Quatre jours de découvertes intenses à l’Île Maurice

Ok, c’est vraiment court comme séjour, mais ces quatre journées m’ont permis de découvrir une bonne partie de l’Île Maurice et de me rendre compte que son seul atout n’est pas son littoral aux eaux turquoises !
Mais pourquoi si peu de jours ?

Tout simplement parce que je séjournais un peu plus de deux semaines sur l’île  voisine de La Réunion, à seulement 45 min de vol. Vu que je n’étais pas certaine de revenir une seconde fois et de réaliser ce long voyage juste pour découvrir Maurice, j’ai pensé que c’était mieux que rien et que ma priorité restait l’exploration de l’île intense. Un regret ? Ne pas être restée quelques jours de plus dans le Sud, afin de vivre avec la population locale et de ne pas avoir posé les pieds à Rodrigues…Mais il faut faire des choix.

Vers l’article sur mon séjour à l’Île de La Réunion

Découverte de l’Île Maurice

Que découvrir à l’Île Maurice ?

Île Maurice, une grande diversité de paysages sur une si petite superficie !

Située dans le Sud-Ouest de l’Océan Indien, l’Île Maurice est l’une des trois îles principales de l’archipel des Mascareignes. Je ne m’imaginais pas que ce petit pays, d’un peu plus de 60 km de long et de 45 km de large, regorgeait d’autant de beautés car, pour moi, l’Île Maurice rimait uniquement  avec plages paradisiaques. Mes voyages m’ont emmenée dans d’autres lieux aux plages dignes de cartes postales, dès lors, ce ne sont pas les plages qui m’ont marquée à Maurice, mais l’intérieur des terres. En effet, lors de ma traversée de l’île, du Nord au Sud, des paysages différents et enchanteurs se succédaient : lacs, plaines, montagnes, forêt tropicale, cascades, rivières, plantations de thé et de canne à sucre, sans oublier la beauté des fleurs exotiques.  

Temple Tamoul Île Maurice  © Catherine Pizzol    Blog Je Suis ce que Je Suis-libre
Temple Tamoul Île Maurice © Catherine Pizzol
Une autre richesse de l’Île Maurice : un brassage ethnique et donc, de cultures et de religions

En recherche de dépaysement lors de mes voyages, je l’ai été durant mon séjour sur l’Île Maurice avec une impression d’être en Inde pour sa population et base culturelle, et à la fois en Afrique pour ses paysages! Cette société multiraciale ( indienne, créole, européenne et chinoise) est une richesse pour l’île et pour le tourisme.

Mange-t-on bien à l’Île Maurice ?

Je peux dire que j’ai divinement bien mangé, du simple pain épicé en rue, au plat plus gastronomique face à la mer. Une cuisine créole savoureuse et épicée comme je l’aime !

A ne pas manquer car délicieux, le street food , notamment, le dholl puri (fine galette à base de pois cassés jaunes) fourrée d’un mélange de  curry, les samoussas, gâteaux piments, etc.

La majorité des plats sont accompagnés de riz, de différentes galettes (chapati, roti) et de satini ( chutney). Parmi les plats que j’ai appréciés, le carry d’ourite (poulpe), le vindaye de poisson (plat froid), rougaille saucisse et mine frit (composé de nouilles chinoises, de viande ou poulet, œufs,…).

Mais aussi…

Pour le plein de vitamines, foncez sur les petits ananas sucrés. Ils sont également en vente en rue, déjà pelés et prêts à consommer ! Toujours avec modération et pour ceux et celles qui apprécient, ce serait dommage de ne pas goûter aux rhums arrangés et à la Phoenix ( la bière mauricienne), sans oublier le thé noir à la vanille!

Carry d'Ourite Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre   © Catherine Pizzol
Carry d’ourite Île Maurice © Catherine Pizzol
Mon point de chute à l’Île Maurice : le village de Grand Baie au Nord

Vu sa haute fréquentation et qu’il est situé au Nord, ce n’est pas l’endroit que j’aurais choisi pour me poser si je ne rejoignais pas un collègue et son épouse séjournant dans cette petite station balnéaire à cette période. Mais j’étais heureuse de les retrouver…de vrais amoureux et fidèles de l’île. Par contre, Grand Baie reste, somme toute, un village habité par beaucoup de Mauriciens et je n’aurai fréquenté, au final, que des locaux et c’est très bien. Ici le temple Tamoul, la mosquée et l’église de la Salette se côtoient. J’avais choisi de loger au Residence Peramal, dans un superbe studio face à la baie magnifique se trouvant à moins de 10 mètres. Je n’oublierai pas les petits déjeuners pris en terrasse, en compagnie des nombreux oiseaux devant cette eau calme et turquoise

Grand Baie  Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Terrasse Grand Baie Île Maurice
© Catherine Pizzol
Cuisine typique à Grand Baie

Ce n’est pas dans mes habitudes de citer des établissements, mais il faut vraiment vous rendre au restaurant indien Coolen chez RAM  qui propose des spécialités indiennes et mauriciennes, excellent !!! Mais même dans les petits snacks de Grand Baie, c’est bon ! Lors d’une balade à pied dans la rue principale, je suis entrée dans un petit magasin snack fréquenté par les locaux. Un très gentil Monsieur m’a préparé un pain rempli de différents légumes cuisinés aux épices…Je me suis régalée ! Osez la découverte !

Découverte des plages publiques de Mont Choisy et de Pereybère dans le Nord de l’Île Maurice

C’est ici que vous pourriez penser que j’exagère mais très honnêtement …Oui, ce sont de jolies plages mais en comparaison aux plages paradisiaques et peu fréquentées que je connais en République dominicaine, j’ai été légèrement « déçue » et trop de monde à mon goût. Mais c’est très subjectif, je deviens peut-être un peu difficile 😉.

Plage de Mont Choisy, une des plus belles plages du Nord-Ouest de l’Île Maurice

Pour s’y rendre depuis Grand Baie, le bus est une bonne solution mais attention, ici, on roule à gauche ! C’est un peu déstabilisant au début et cela demande encore plus de vigilance lorsque l’on marche ou traverse en rue. Cette plage publique et familiale au sable blanc, bordée de filaos, s’étend du Sud de la Pointe aux Canonniers à la pointe aux Piments. C’est ici que se réunissent les Mauriciens le dimanche pour pique-niquer ! Assez paisible comme endroit même si la rue principale est proche.

Plage Mont Choisy Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Plage Mont Choisy Île Maurice © Catherine Pizzol
Le Village et la plage de Pereybère

Pereybère, un village authentique et moins touristique, situé à quelques kilomètres à l’Est de Grand Baie, dont la superbe plage est fréquentée principalement par les locaux.

Arrêt à Cap Malheureux pour une pause photo de sa célèbre église au toit rouge 

Mon collègue m’a emmenée dans un lieu incontournable de l’Île Maurice, juste après Pereybère, celui de la fameuse église au toit rouge, Notre-Dame Auxiliatrice de Cap Malheureux. Ce lieu porte le nom de Cap Malheureux vu le grand nombre de naufrages qui ont eu lieu sur ses côtes. Il faut admettre que la vue de cette église construite face à ce lagon est un vrai régal pour les yeux. Malheureusement (sans jeu de mot 😉) vu la quantité de monde aux alentours, je n’ai jamais réussi à réaliser le cliché parfait. C’est ici, qu’en 1810, les Anglais, débarquèrent pour prendre possession définitivement de l’île.

Cap Malheureux Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Cap Malheureux Île Maurice © Catherine Pizzol
Visite du Jardin de Pamplemousse dans le Nord de l’Île Maurice

J’en ai tellement entendu parlé, il fallait que je visite ce jardin botanique tropical qui abrite des espèces végétales du monde entier! Allez, hop c’est parti pour moins de 30 minutes en  bus avec l’arrêt à une centaine de mètres de l’entrée. Plan en main, je me suis laissée également guider par mes envies de découvertes en empruntant les petits sentiers de ce parc magnifique avec ses nombreux plans d’eau, ses 95 espèces de palmiers, ses nénuphars géants, fleurs de lotus, vacoas, jasmins, arbres aromatiques, etc. On peut également opter pour une visite guidée.

En 1770, c’est Pierre Poivre qui achète la propriété Mon Plaisir de La Bourdonnais et y  créé ce jardin d’Eden. Un site tellement connu que le jour de ma visite, on y tournait une scène de film !

Je n’y suis pas allée par choix, mais juste à côté se trouve le musée de L’Aventure du sucre, installé dans une ancienne sucrerie. On y apprend toute l‘histoire sucrière de l’île Maurice ainsi que les procédés de fabrication et de transformation du sucre.

Jardin Pamplemousse Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Jardin de Pamplemousse Île Maurice
© Catherine Pizzol
Port Louis, la capitale de l’Île Maurice…un dépaysement total !

Après la visite de Pamplemousse, c’est reparti pour quelques kilomètres en bus en direction de la capitale, Port Louis, sur la côte Nord-Ouest. A peine descendue du car…comme une impression d’être en Inde et je ne me souviens pas avoir croisé un(e) touriste durant mes quelques heures de visite ! Changement total d’ambiance et d’atmosphère…Une capitale bruyante, bien polluée vu le trafic de voitures, bus et motos…Ca n’arrête pas !

Port louis Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Port louis Île Maurice © Catherine Pizzol
La Marché Central de Port Louis

Je me suis baladée au Marché Central, à faire absolument et ne pas hésiter à passer la tête côté boucherie😉. Les rues avoisinantes, dont la Queen Street, bouillonnent de gens et donc, de vie. Je ne me suis pas sentie en insécurité malgré qu’une dame, bien gentille m’ait recommandé de revenir vers le centre lorsqu’elle m’a rencontrée seule sur une Avenue un peu plus décentrée. Je vous conseille d’aller faire un tour dans China Town et de passer sous la Trunck Road pour vous retrouver côté quai et front de mer où siège le centre commercial le plus ancien de l’Île, le Caudan Waterfront.

Il faut absolument goûter à la délicieuse cuisine de rue, faites-vous plaisir…Tout est bon !!! 

Vu l’heure tardive à laquelle je suis arrivée à la capitale et que la pluie avait choisi d’accompagner cet après-midi, je n’ai pas pu découvrir certaines curiosités, dont la Citadelle de Port Louis qui surplombe la ville et le port.

Marché Central Port Louis  Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Marché Central Port Louis Île Maurice
© Catherine Pizzol

Journée d’escapade de Grand Baie à Chamarel. A la découverte des beautés naturelles de l’intérieur de l’Île Maurice.

C’est en voiture et en compagnie de mes amis que je vais passer une journée magique à la découverte de l’intérieur de l’Île Maurice.

Premier arrêt, au lac et réservoir d’eau en forme de triangle, La Nicolière, un très bel endroit paisible où l’on peut se balader. En arrière-plan, la montagne et sa forêt tropicale.

Lac de la Nicolière Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Lac de la Nicolière – Île Maurice
© Catherine Pizzol
Direction le Trou aux Cerfs, le cratère du volcan endormi, de Curepipe

Alors, c’est très étrange de se retrouver à cet endroit, à 600 m d’altitude, face au Trou aux Cerfs, en pleine zone urbaine. En effet, le cratère de ce volcan endormi, devenu un mini lac, est un écrin de nature qui domine les villes avoisinantes…Très surprenant. Des parkings sont prévus et le chemin qui entoure le cratère (un diamètre de 300 m) est devenu le rendez-vous des joggeurs. Il est possible d’emprunter un sentier et de descendre au fond du volcan à travers la  petite forêt mais c’est dangereux vu le sol très glissant…Puis, sait-on jamais, qu’il ne se réveille à ce moment-là😉.

Se retrouver au Trou aux Cerfs, c’est également l’occasion d’admirer la montagne du Rempart (les Trois Mamelles) de Curepipe.

Trou aux Cerfs Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Trou aux Cerfs Île Maurice © Catherine Pizzol
Go pour le Sud plus sauvage et authentique de l’Île Maurice !
Ganga Talao – Grand Bassin, le Lac Sacré caché dans les montagnes du Sud-Ouest de l’Île Maurice

C’est ici que, chaque année (en février ou mars selon), se rejoignent des milliers de pèlerins venus de tous les coins de l’île, lors du pèlerinage de Maha Shivarati, la Grande Nuit de Shiva. C’est d’ailleurs la statue de Shiva, haute de 80 mètres, qui accueille le visiteur dans cet endroit magnifique. Grand Bassin, ce lac remplissant le cratère d’un ancien volcan, est le lieu le plus sacré de l’Île Maurice et représente également un peu les eaux du Gange. Un environnement paisible que j’ai vraiment apprécié avec ses temples qui bordent le lac Ganga Talao et sa nature luxuriante. Là, on peut y faire des offrandes et assister à des cérémonies mais toujours dans le respect. J’aurais aimé avoir plus de temps pour me poser et me remplir de cette belle énergie, de me balader le long de l’eau et d’y croiser peut-être, un petit singe. Mais vu ce séjour hyper court , j’avais envie de découvrir d’autres lieux.

Grand Bassin Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Grand-Bassin-île-Maurice © Catherine Pizzol
Divali, fête des Lumières

J’ai eu la chance de me trouver à l’Île Maurice et à La Réunion au mois de novembre, au moment de la fête Divali, une des fêtes hindoues les plus importantes et une fête nationale ici à Maurice ! On célèbre Divali dans l’espoir d’un nouveau départ et d’éloigner les côtés négatifs de la vie mais avant tout, il s’agit d’un moment de partage et d’unification de toutes les communautés mauriciennes !

Traversée du Parc National des Gorges de Rivière Noire dans le Sud-Ouest de l’Île Maurice

Voici ce que je recherchais…la nature profonde et sauvage ! Le parc national des Gorges de la Rivière Noire abrite ce qu’il reste de la forêt primaire de l’Île Maurice et propose de très nombreux sentiers de randonnées et merveilles naturelles. Nous voici téléportés en Afrique ! La route nous mène au domaine de Chamarel.

Domaine de Chamarel, Sud-Ouest de l’Île Maurice

L’entrée du domaine est payante mais franchement, allez-y !

Premier arrêt, la cascade de Chamarel

Après avoir laissé  le véhicule au parking, on emprunte le sentier qui mène au magnifique et impressionnant point de vue d’où on admire la très belle cascade de Chamarel d’une hauteur de 100 mètres quand même ! On en prend plein la vue…Majestueux !

 

Cascade de Chamarel Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Cascade-de-Chamarel © Catherine Pizzol
La Terre des Sept Couleurs de Chamarel

Un peu plus loin, découverte d’une curiosité, la Terre des Sept Couleurs de Chamarel. Imaginez-vous des dunes mais…colorées ! Des dunes de terre aux dégradés de couleur anthracite, rouge, vert, bleu et violet. Un phénomène dû aux oxydes de fer et d’aluminium présents dans les cendres volcaniques qui s’érodent. On se balade aux alentours mais pas question de marcher sur cette terre ni d’en emporter !   

Terre des 7 couleurs  Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Terre des 7 couleurs Chamarel Île Maurice © Catherine Pizzol
Visite de la rhumerie du Domaine de Chamarel

Un endroit chic et entouré d’une nature magnifique. Je me suis imprégnée de ces vues : des collines verdoyantes, palmiers, arbres tropicaux et fleurs exotiques ! Possibilité de visiter la rhumerie, de goûter aux différents rhums et de déguster un plat préparé avec les produits du domaine, issus du développement durable, dans leur  bel établissement.

Domaine de Chamarel Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Domaine de Chamarel Île Maurice
© Catherine Pizzol

Sur le chemin du retour, route du thé et Sud de l’île Maurice

Préférant les coins authentiques, j’ai eu un vrai coup de cœur pour le Sud sauvage de l’île ! Le dernier jour, je devais me rendre à l’aéroport fin d’après-midi. J’ai donc opté pour un guide- taxi privé ( très intéressant pour la visite de l’île), à qui j’avais proposé un itinéraire la veille.

Au menu : la route du thé avec un arrêt à Bois Chéri, Falaises de Gri-Gri, découverte des paysages du Sud, la pointe d’Esny et un peu de plage car j’étais très fatiguée ! Pas vraiment de repos depuis mon arrivée à l’Île de La Réunion !

C’est en charmante compagnie de mon jeune chauffeur, que j’ai retraversé l’intérieur de l’île Maurice. C’est vraiment super comme option car on décide des endroits, du timing et c’est également l’occasion de faire connaissance avec son accompagnateur mauricien.

Route du thé et visite du domaine Bois Chéri à Maurice

Nous avons emprunté une partie de la route du thé pour nous rendre au domaine de Bois Chéri. Les thés Bois Chéri et Corson sont les plus connus et appréciés. De nombreuses plantations de thé bordent la route et j’ai pu observer, brièvement, le travail minutieux et fastidieux des cueilleurs et cueilleuses. Avant de se poser devant la magnifique et apaisante vue du plan d’eau au domaine, il est possible de visiter l’usine de Bois Chéri et également le musée. Après avoir acheté mon ticket, je m’entend dire qu’il fallait attendre plus de 30 minutes pour la prochaine visite ! Vu que je souhaitais découvrir d’autres lieux, je me suis juste baladée un peu dans le musée pour ensuite rejoindre le chalet et y déguster quelques tasses de thé, aux différentes saveurs, sur la terrasse. J’en ai, bien entendu,  profité pour acheter le fameux thé noir à la vanille.

Plantation de thé Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Plantation de thé Île Maurice © Catherine Pizzol
Domaine Bois Chéri Île Maurice  Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Domaine Bois Chéri Île Maurice © Catherine Pizzol
Cap vers les falaises de Gris-Gris dans le Sud de l’Île Maurice

On reprend la route, qui traverse une nature riche, dense et variée mais aussi des champs de cannes à sucre, pour arriver, ensuite, aux falaises de Gris-Gris, à l’Est de Souillac.

Contraste total avec la mer calme et turquoise…ici c’est plutôt la Bretagne avec falaises, vent et les vagues qui viennent se briser sur les rochers. Ce qui en fait un site très énergisant ! Sur le côté, la plage mais il est trop dangereux de se baigner vu les courants violents dûs à l’absence de barrière de corail.

Falaise Gris-Gris Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Falaise Gris-Gris Île Maurice © Catherine Pizzol
Plage Gris-Gris Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Plage Gris-Gris Île Maurice © Catherine Pizzol
Un dernier repas mauricien !

J’avais vraiment envie de me faire plaisir et de déguster un bon plat mauricien avant mon départ pour La Réunion. Mon jeune accompagnateur m’emmena dans un petit resto simple, authentique et de cuisine typique, Chez Rosy. C’est délicieux….n’hésitez pas si vous passez du côté de Souillac !!

Pointe d’Esny et plage publique de La Cambuse dans le Sud-Est de l’Île Maurice

Pas question de repartir sans voir la Pointe d’Esny et de me baigner un peu. Pour y arriver, nous avons traversé la petite ville tranquille et côtière de Mahébourg sans nous y arrêter. Ensuite, nous avons longé le littoral et ce qui m’a choquée et qui m’avait déjà interpellée dans le Nord , ce sont ces villas quasi attenantes, qui se murent littéralement empêchant l’accès à la plage. Ce qui signifie, que ces propriétaires se privatisent illégalement un morceau de paradis !

La Pointe d’Esny

La Pointe d’Esny, c’est vraiment la carte postale avec une mer calme aux dégradés de turquoise et ses quelques barques se balançant doucement. Je n’ai pas vraiment trouvé le coin idéal pour m’y baigner vu tous les accès fermés, par conséquent, j’ai décidé d’aller me reposer à la plage publique de La Cambuse.

Plage publique La Cambuse île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre © Catherine Pizzol
Plage publique La Cambuse île Maurice
© Catherine Pizzol
Plage publique de La Cambuse au Sud de l’Île Maurice

Ahhhh, un peu de repos et un bain de mer bien mérités ! Un dimanche, sur une plage publique c’est partager des moments de vie avec les locaux ! Et ici, toutes les cultures se mélangent et cohabitent…C’est génial ! Donc, pour la sieste, pas vraiment ça mais j’ai bien profité en me détendant dans cette eau limpide et calme ( qui peut être assez agitée parfois) suivi d’un bain de soleil. Un petit chemin permet de se balader et de rejoindre l’autre côté de la plage, jonchée de roches volcaniques et aux eaux abritant des coraux. Des marchands ambulants vendent des boissons, de quoi grignoter et de délicieux petits ananas prêts à être dégustés…Mais que c’est bon !

Plage de La Cambuse Île Maurice Blog Je Suis ce que Je Suis-libre  © Catherine Pizzol
Plage de La Cambuse Île Maurice © Catherine Pizzol

C’est avec un peu de sable mauricien entre les orteils et de belles images & souvenirs en tête que je me suis rendue à l’aéroport pour reprendre l’avion pour la suite de mon séjour à l’Île de La Réunion ! Un au revoir à ce, si sympathique, guide-taxi mauricien qui m’a consacré cette belle journée alors qu’il était sur l’île pour se reposer après 8 mois de service, non-stop, sur un bateau de croisière !

Un conseil si vous vous rendez à l’Île Maurice. Oui, profitez des belles plages et lagons paradisiaques mais EXPLOREZ l’intérieur ! Si vous aimez les endroits authentiques et sauvages…Optez pour la partie Sud !
DutchEnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanish